"LOU SMOG - INTÉGRALE 1" SÉDUIRA SANS NUL DOUTE LES JEUNES LECTEURS QUI NE CONNAISSENT PAS ENCORE LES AVENTURES DE LOU SMOG, LE FLIC AMÉRICAIN, ET SON ACOLYTE IRLANDAIS LEFTY O'FARELL. ET ELLE RAVIRA LE PUBLIC QUI SUIT L'AUTEUR DEPUIS SES DÉBUTS.

Rencontre avec Georges Van Linthout, mon père, qui nous parle de Lou Smog, mon oncle américain... Bref, une histoire de famille!

Georges Van Linthout avec l'Intégrale 1 de Lou Smog, dans son atelier à Cheratte

Lou Smog, c'est presque un oncle, le gars que j'ai toujours connu et vu traîner à la maison... sur papier sur la table à dessin de mon père, version carton dans une vitrine dans  l'atelier, entre une maquette d'avion et une Karmann modèle réduit... ou à table sirotant un Bourbon (comme en témoigne la photo ci-dessous) ! Il fait donc un peu partie de la famille et d'une certaine manière, la sortie de cette intégrale me fait retomber en enfance.

Photos de Lou Smog et documentation, Georges Van Linthout
Atelier de Georges Van Linthout, sa vitrine, Lou Smog, maquettes et modèle réduits
Vitrine Lou Smog Georges Van Linthout

 

Georges Van Linthout a démarré sa carrière en bande dessinée au début des années 1980 -en même temps qu'il est devenu papa! Pour notre plus grand plaisir (et le sien!), les aventures de son premier héros, Lou Smog, sont désormais publiées sous forme d'intégrale dont le premier tome est paru début septembre 2018. Deux autres tomes sont prévus (le prochain en juin 2019).

L'intégrale 1, c'est 2 histoires longues, 2 histoires courtes et un dossier

Pour cette première intégrale, l'auteur a choisi de reprendre les 2 premiers albums de "Lou Smog": "Le Port des Maudits" et "Carrera Panamericana", et deux histoires courtes, "Rébus" et "Dakota Fantôme". Un dossier documenté et rédigé par Charles-Louis Detournay (rédacteur en chef d'ActuaBD) complète l'album. Vous pouvez d'ailleurs retrouver son très bel interview de Georges sur son site ActuaBD.

"Lou Smog, Intégrale 1" interview de Georges Van Linthout par sa fille O. Carol
Couverture de "Lou Smog", l'intégrale 1.

En deux mots, les 4 histoires:

"Le Port des Maudits": Port-Keenie, Maine. Une disparition mystérieuse dans les eaux maudites de la crique de l'Indien.

"Carrera Panamericana": un Dakota volatilisé au Mexique et voilà Lou et Lefty prêts à courir la Panaméricaine, la course automobile la plus meurtrière au monde!

"Rébus": une nuit dans une jungle de pacotille, sous serre, et en compagnie d'oiseaux exotiques.

"Dakota Fantôme": une traversée du Grand Nord en traîneau à chiens, pourchassés par une meute de loups affamés.

30 ans plus tard, un classique!

Polar, ligne claire, ambiances brumeuses, belles voitures américaines, années 50, humour, ... 30 ans ont passé et "Lou Smog" n'a pas pris une ride, au contraire, on se rend compte que cette série s'inscrit dans les classiques de la BD franco-belge! Les intrigues sont bien ficelées, les dialogues plein d'humour, le trait proche de la perfection (pour ne pas dire parfait) et les couleurs, retravaillées par Georges et son frère Stibane pour l'occasion, sont magnifiques. Les couleurs créent une atmosphère propre à chaque histoire, elles font partie intégrante du récit. Ai-je mentionné les aplats de noir dans certaines scènes de nuit ou ombres? Je lis souvent les BD deux fois, la deuxième fois pour vraiment regarder le dessin. Alors que je m'émerveillais devant ses aplats de noir, mon père m'a montré des BD de Milton Caniff (à qui il rend d'ailleurs explicitement hommage au bas de la première planche de "Carrera Panamericana") et on s'est émerveillés ensemble. Si on ajoute à cela le dessin documenté, ouvrir un "Lou Smog", c'est un peu comme se mettre au volant de la DeLorean (sauf que c'est une Karmann) et se plonger dans les Etats-Unis des années 50 tel qu'on les imagine, avec intrigue policière et humour à la clé. On sent le plaisir de l'auteur à dessiner cette époque et le lecteur éprouvera beaucoup de plaisir à l'y accompagner!

Georges Van Linthout Karmann Lou Smog
Lou Smog et Lefty O'Farell Karmann rouge

 

Mais assez de blabla, Georges a gentiment accepté de répondre à mes questions, je vous laisse donc en sa compagnie...

L'interview
Tu as publié plus d'une cinquantaine d'albums, expérimenté différents styles graphiques, collaboré avec différents scénaristes ou travaillé seul sur le scénario et le dessin… mais "Lou Smog", première série, premier personnage (ou presque), peut-on dire que c'est cette série qui te représente le mieux?

Lou Smog, c’est MA série. La première que j’ai scénarisée et dessinée seul, en ça c’est elle qui me représente le mieux. Je n’avais que les contraintes que je m’imposais. C’est d’ailleurs toujours sur cette série que nombre de lecteurs m’identifient encore. J’aime travailler avec des scénaristes, mais on sert quand même des fantasmes ou des histoires qui ne nous appartiennent pas aussi complètement, je ne travaille cependant qu’avec des gens avec lesquels je suis à l’aise et en bonne connexion. Je regrette toujours un peu de ne pas avoir assez défendu LOU SMOG quand il a été question d’arrêter. Mais j’étais parti sur d’autres choses. Elle représente le moment dans ma vie où j’ai commencé à vraiment travailler sur du long terme. Je publiais dans le journal TINTIN, ce qui n’était pas rien, je pouvais me faire la main en étant rémunéré, ça se voit d’ailleurs dans les différentes histoires courtes qui ont été publiées. Je côtoyais des dessinateurs que j’admirais depuis toujours. LOU SMOG m’a permis tout ça.

"Mojo" avec Rodolphe. Crayon et lavis.
On sait que tu aimes essayer de nouvelles choses en dessin. Alors deux questions. La première: Dans quel style graphique te sens-tu le plus aise? La deuxième: y a-t-il un style graphique ou un thème que tu n'as pas encore exploré et qui te tenterait?

C’est le paradoxe chez moi: j’aurais aimé continuer LOU SMOG, mais ça ne m’aurait pas permis de réaliser tout ce que j’aimais. J’ai toujours adoré le noir et blanc, le one-shot, j’ai fait tout ça. J’ai abordé le dessins réaliste, humoristique, plus adulte avec les one-shot, la couleur directe… Le style graphique dans lequel je me sens le plus à l’aise est celui que je pratique sur le moment. J’aime trop le dessin pour me tenir à un seul style. Je sais que sur mes dessins crayon et lavis, je ne me plante pas, je sais où je vais, j’aime la spontanéité et la liberté qu’ils procurent, mais quand je dessine Brian Bones, j’aime cette rigueur de l’école Belge, l’encrage précis, les détails, c’est un gros travail de rigueur, vraiment. L’école Belge est loin d’être facile et là je peux travailler mon style plus « classique ». Je me sens aussi à l’aise dans ces deux styles. D’un autre côté, j’aime beaucoup aborder d’autres techniques, la nouveauté m’attire toujours. Professionnellement c’est parfois compliqué, mais je ne veux me priver de rien ni d’aucune expérience intéressante. J’aurais trop de regrets. Dès que je maîtrise une technique j’ai peur de la répétition et du système. Alors oui, il y a encore plein de choses qui me tentent et des récits différents qui me font envie. Là j’ai vraiment envie de réécrire et de faire des choses seul. Parfois, je retrouve des essais, des planches qui ont 20 ans et je me dis que si j’avais approfondi ce récit, ce graphisme, je serais autre part, plus loin,différent…

Brian Bones tome 1 de Rodolphe et Georges Van Linthout, Editions PaquetPour revenir à l'intégrale, d'où est venue l'idée de sortir une intégrale de Lou Smog? Était-ce une envie personnelle ou à la demande d'un éditeur? As-tu eu des craintes de ressortir cette série 30 ans après?

Il y a longtemps que l’idée me titillait, mais malgré plusieurs propositions, je n’étais pas super convaincu par le résultat que ça aurait donné. Donc l’envie personnelle était là mais pas l’éditeur, ou alors des petits éditeurs qui n’apporterait pas de valeur ajoutée à une intégrale. Quand j’ai terminé le Brian Bones 1, j’étais au restaurant avec Pierre Paquet, et dans la discussion, l’idée de l’intégrale est venue. J’étais évidemment ravi et c’est comme ça que ça a été décidé. Après il a fallu le temps de mettre ça en route. J’ai par la suite rencontré Charles-Louis Detournay qui est rédacteur en chef du site ActuaBD et, chose que j’ignorais, un fan de LOU SMOG. Il a absolument tenu à rédiger les dossier accompagnant les 3 volumes de  l’intégrale. Quand les hasards se rejoignent, c’est que c’est le bon moment. J’ai eu des craintes par rapport à l’ancienneté des dessins et à leur inégalité puisque j’avais essayé plusieurs styles graphiques. Mais bon, une intégrale c’est fait pour ça, on voit l’évolution du dessinateur. Mes craintes se sont un peu apaisées avec la remise en couleur qui a réactualisé les dessins. Ce sera encore plus visible dans le deuxième tome.

Quel est ton meilleur souvenir avec cette série?

Mon meilleur souvenir c’est quand j’ai compris que je pouvais faire une série avec un personnage que j’avais créé sur une histoire courte. Là, pour le coup j’étais dans le journal TINTIN. Pour la publication de la première histoire, Jean-Luc Vernal, le rédac’chef avait bouleversé la programmation du journal. Ça pose quand même un homme! Quand lors d’un cocktail avec le LOMBARD, on m’a dit que je pouvais travailler sur un premier album, là j’étais le plus heureux du monde.

L'album "Lou Smog - Intégrale 1" est vraiment très beau. Qu'as-tu ressenti une fois l'album entre les mains? Et cela te donne-t-il envie d'écrire une aventure de Lou Smog?

Comme d’habitude, j’ai tendance d’emblée à ne voir que ce qui est améliorable, mais je dois reconnaître que le résultat est très beau, oui. Le papier utilisé donne cet aspect un peu vintage que j’adore. La couve en double pelliculage est très agréable au toucher et la maquette est très jolie. Les retours que j’ai sont tous pour apprécier le look de cette intégrale. Ce que j’ai ressenti c’est que la vie passe vite! Mais une grande joie de voir que mon personnage existait toujours et qu’il n’était pas ringard. Oui, ça me donne envie de dessiner de nouvelles aventures. Ce serait pour moi réaliser un rêve un peu nostalgique. J’ai déjà des histoires en tête, ça n’est pas un problème.

Brian Bones tome 3, Corvette 57 de Rodolphe et G. Van Linthout
Brian Bones, tome 3 "Corvette 57", avec Rodolphe
Tu viens de sortir le 3ème tome de Brian Bones (vivement le lire!), mais comme tu ne t'arrêtes jamais, je pose la question: des projets en cours?

Je vais commencer le Brian Bones 4 et je travaille sur un projet de one-shot, j’en ai deux autres en discussion et je pense à ralentir un peu le rythme pour repartir sur un projet personnel et solitaire. J’ai un album musical terminé qui devrait voir le jour cette année. Je suis aussi en train de réaliser les couleurs de la 2ème intégrale de LOU SMOG, ça m'amuse et je redécouvre des choses que j’aurais pu approfondir. La numérisation des couleurs remet vraiment les histoires courtes très ligne claire au goût du jour, c’est étonnant.

"Carrera Panamericana" Lou Smog de Georges Van Linthout couverture Hello BD Journal Tintin
1ère couverture de "Carrera Panamericana"
 
"Corvette 57", le troisième tome de la série "Brian Bones" que tu signes avec Rodolphe, vient de sortir ce 30 janvier. La couverture fait étrangement penser à une autre couverture... "Carrera Panamericana"! Est-ce un clin d'oeil? OU on n'échappe juste pas à ce que l'on est ou ce que l'on aime?

Dans la composition, elle peut faire penser à « Carrera Panamericana ». Le rocher, le personnage derrière, mais c’est plus parce qu’on n’échappe pas à ses tics! Il faut que la couve raconte une histoire, ça me semblait être un bon moyen. Mais elle est aussi du même tonneau que « Menace UFO ».

Lou Smog, Menace UFO de G. Van Linthout Couverture
Couverture "Menace UFO"

Les deux séries se déroulent dans les années 50. Les soucoupes volantes font partie de l’histoire des années 50 et on ne pouvait pas louper le sujet avec Brian Bones, d’autant que c’est un sujet qui me passionne. Ça nous permettait de  changer un peu le registre du scénario. C’est un clin d’oeil à LOU SMOG parce que je me retrouve dans mes premières amours et en même temps, cette époque aux Etats-unis me plaît tellement que je pense que je n’en ai pas encore fait le tour, j’y reste très accroché! Petit scoop, si on regarde la fin du premier album de Brian Bones et la fin de la première histoire de LOU SMOG qui figurera dans l’intégrale 2, on voit également un gros clin d’œil. On ne se refait pas.

 

Cette intégrale est une belle reconnaissance pour un auteur dont on est impatient de découvrir ce qu'il nous réserve encore!

D'autres BD de Georges (Il y en a une cinquantaine, des one-shots, des séries, du polar, de l'humour, de l'aventure, de la musique,... donc je fais ici une sélection complètement subjective): Mojo, Sur les Quais, Gene Vincent, Arraigo, Braquages et Bras Cassés, Brian Bones, La Nuit du Lièvre, Les Carnets du Bourlingueur, Jenny, Falkenberg, Twins, Les Enquêtes Scapola, Caméra Café, ...

Pour suivre l'actualité de Georges, vous pouvez suivre son blog!

J'en profite pour vous recommander le site du Chaînon Manquant, librairie en ligne et maison d'édition gérée par des auteurs, où vous trouverez des BD neuves et d'occasion, des dédicaces, des originaux, des ex-libris,... Georges y a plusieurs BD mais aussi des originaux, avis aux amateurs de belles voitures et de beaux dessins!

"Lou Smog- Intégrale 1", Place du Sablon, 2018.

Place du Sablon est une maison d'édition indépendante au sein du Groupe Paquet.

120 pages - 25 EUR

Ici, je vous parlais d'un autre livre publié aux Editions PaquetJour de Vent.

[Au cas où certains se diraient que j'ai exagéré certains de mes propos parce qu'il s'agit de mon papa, je tiens à préciser que mon enthousiasme et mes mots auraient été identiques si l'auteur de Lou Smog n'avait pas été mon père. Sauf que je n'aurais pas eu la chance de l'appeler papa et de vivre avec Tonton Lou dans la vitrine en haut.]

2 thoughts on “« LOU SMOG – Intégrale 1 » – Rencontre avec Georges Van Linthout”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *